pch

Le CIH officialise l’extension du volet aide humaine de la prestation de compensation du handicap pour les personnes connaissant des « restrictions à la participation à la vie en société ». Cette avancée, attendue de longue date, devrait faire l’objet d’un décret soumis au Conseil national consultatif des personnes handicapées en mars.

Le dernier Comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat d’Emmanuel Macron, qui s’est déroulé le 3 février, clôture un certain nombre de chantiers engagés durant ces cinq années. C’est notamment le cas de l’extension de la prestation de compensation du handicap (PCH), afin que son volet aide humaine inclue le soutien à l’autonomie pour ceux connaissant des restrictions à la participation à la vie en société. Le rapport de Denis Leguay, rendu en juillet 2021, propose cet élargissement du périmètre de la prestation afin de mieux prendre en compte les besoins de personnes en situation de handicap psychique, mental, cognitif ou lié à un trouble neurodéveloppemental (TND). Le CIH, qui s’est également déroulé en juillet 2021, annonçait la mise en place d’une étude-action afin de tester auprès de trois maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Face à la déception des associations, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, avait déjà promis un déploiement au printemps 2022 (lire notre interview).

Source : hospimédia