Nouvelle Direction 2023

Il est dit que l’écriture n’est pas habituellement la tasse de thé des acteurs du champ social et médico-social. Je reprends là les propos de Jean-Pierre LEBRUN dans « Un trajet d’écriture ».

Pourtant, je vais tenter ce trajet de la mise en mots, pour me présenter à vous et témoigner de ce qui me parait essentiel dans l’exercice de mon métier, et qui m’a conduite à rejoindre l’Apajh du Val d’Oise.

Ma première expérience professionnelle dans le champ médico-social date de bientôt 30 ans. Ce fut le premier temps clef de mon parcours, et sans doute le plus important, car c’est à ce moment déterminant de mon cursus professionnel que s’est fixée l’idée de faire de « l’accompagnement » la base de mon travail.

Enoncer « l’accompagnement » de cette manière peut paraître assez simpliste aujourd’hui, mais c’est réellement la façon dont s’est imposée à moi la manière d’envisager ma profession. Etre en proximité, et tenter de proposer, d’organiser et d’offrir aux personnes que j’accompagnais à l’époque les moyens d’accéder à un champ des possibles le plus élargi, car de mon point de vue, tout devait leur être possible.

Le second temps clef de mon parcours, fut celui qui m’a permis d’entrer dans la fonction de direction et qui m’a amenée à envisager « l’accompagnement » d’un autre point de vue. C’est par ailleurs dans un contexte de profonde mutation du secteur social et médico-social que se sont réalisées mes premières expériences de direction. La loi 2002-2 et sa mise en œuvre avec tous les effets générés sur le terrain, pour les personnes accompagnées et dans les équipes… La loi 2005-102… Je considère aujourd’hui, que ce contexte fut pour moi un véritable générateur.

L’émergence et la valorisation des rôles sociaux, de même qu’une meilleure reconnaissance du droit des personnes, sont à la base des profondes modifications des modalités d’accompagnements adoptées par les ESSMS dès cette époque. J’ai pu intervenir et accompagner ce changement de paradigme, et impulser de ma place de nouvelles logiques de travail dans le but de rendre service à la personne. Je suis heureuse de poursuivre cette dynamique à vos côtés, dans cette belle association qu’est l’Apajh du Val d’Oise.

Réjane SILARD-LESUFFLEUR,

Directrice Générale